Et si on allait à Disney ?

entree parc disneyland Paris

Attention je ne parle pas d’une visite en famille, accompagné de ses cher bambins, je parle d’une sortie régressive où l’on ne pense qu’à soi ! Un moment partagé, en couple ou avec des amis pour se rappeler qu’un enfant sommeille toujours en nous.

Disney sans les enfants !

Ce Week-end, on avait pas les enfants (merci Papi et mamie 🙂 ) et on a décidé de se faire une petite sortie « Retour en enfance » qui change de ma quête des cavistes Parisiens ! Alors direction Disney !!!

Non, le parc n’est pas réservé qu’aux tout petits et d’ailleurs près de 40% des visiteurs sont, tout comme moi, des adultes consentants qui ne souhaitent qu’une chose : lâcher prise.

chateau de disneyland

Retour en enfance en amoureux

Je n’écris pas ce papier pour me déculpabiliser d’avoir envie de m’amuser comme une gamine (enfin je crois), mais parce que Disneyland Paris est un lieu où mon innocence et mon côté rêveuse refont surface et cela fait le plus grand bien.

disneyland paris indiana jonesMon petit ami à plus de mal à l’avouer et se sert de moi comme d’une excuse, mais je sais que lui aussi passe toujours un agréable moment. Il joue le blasé la première heure avant de redemander un tour de Crush Coaster ou d’Indiana Jones en tapant des pieds et n’a jamais réclamé de partir avant la fermeture.

Notre petit planning

Nous avons déjeuner à l’Auberge Cendrillon et pris quelques photos prés du carrosse dans le jardin, avant de repartir essayer de nouvelles attractions au Walt Disney Studio comme Ratatouille, L’Aventure Totalement Toquée de Remy, et bien sur comme nous étions à côté, un énième tour de Crush Coaster pour mon compagnon…

Disneyland Paris Space Mountain

En fin de journée nous sommes allés nous détendre au New York City Bar à l’aide de quelques cocktails dans une ambiance très moderne, avant de dîner au comptoir du Annette’s Diner afin de déguster les hamburgers qui font la réputation de l’établissement, dans un décor des années 50.

Après cette belle journée, je découvrais avec joie que mon compagnon avait réservé, sans me le dire, une suite Belle au bois dormant pour une nuit romantique à souhait dans une vrai chambre de princesse.
Et non, ce n’est pas trop ! Quitte à se faire un retour en enfance autant être une princesse le temps d’un week end !

disneyland Paris Pirate des caraibesLe lendemain, le début de journée fut dédié à la visite guidé du parc où les anecdotes sont légions et amusantes. Puis après un bon repas oriental au royaume de Jasmine et Aladdin nous avons profité du SPA de l’hôtel, le Celestia. Parfaitement détendus nous avons pu repartir à l’assaut des attractions et autres spectacles du parc pour continuer à s’amuser comme des gamins.

Un dernière parade en fin de journée afin de voir Marie Poppins et les nombreux personnages ayant bercés notre enfance et il était déjà temps de rentrer.

Alors, disney ? On y retourne quand ?

Au final ses deux jours sont passés beaucoup trop vite, lorsque l’on redevient un enfant le temps ne compte plus. Cette récréation régressive me fait toujours le plus grand bien et je vois dans les yeux des autres adultes que je croise que je ne suis pas la seule.

À bientôt Mickey !
Mais avec les enfants ce coup-ci …

1 Comment on Et si on allait à Disney ?

  1. Cathoon
    25 juin 2015 at 20 h 53 min (3 années ago)

    Oui aller à Disney fait du bien.
    j’aimerai bien retourner au futuroscope juste pour les lapins crétins

    Répondre

Leave a Reply