L’art de se sentir reposer

se sentir reposée

Aujourd’hui, on va parler d’un des fondamentaux de la vie (et ce que je préfère) : Dormir !

Suivez moi dans les méandres du sommeil et comment faire pour (enfin) ne plus être au bout du rouleau.

Pourquoi parler de sommeil ?

A vrai dire, je ne comptais pas parler de sommeil mais j’ai été interpellée par la lecture d’un article sur AlloDocteur reprenant une étude anglaise affirmant avoir trouvé pourquoi la femme a besoin de 20 minutes de sommeil en plus que les hommes. Cela m’a donné du grain à moudre et j’ai commencé à me renseigner sur la question du sommeil.

Donc selon l’article, les femmes auraient besoin de ces 20 minutes supplémentaires car elles ont tendances à faire plusieurs choses en même temps, ce qui leur prend plus d’énergie.
Cependant, les hommes sont également inégaux face au sommeil et ceux prenant beaucoup de décision ont besoin de plus de sommeil.

En soit, j’ai l’impression que cette étude, nous informe plus sur comment les contraintes de notre travail influent sur le sommeil qu’autres choses. Mais, c’est mon point de départ et c’est grâce à lui que j’ai commencé à me renseigner sur comment mieux dormir.

Mes astuces pour ne plus être fatigué

1 – Un bon matelas

Pour bien dormir, il faut être confortablement installé et pour être confortablement installé, il faut un bon matelas ! Le problème, c’est qu’il n’y a pas de règle universelle et que chacun a ses préférences.

Selon Hypnia.fr, spécialiste du matelas à mémoire de forme, il est important de respecter ses points :

  • La densité
    Privilégier les matelas avec une densité supérieure à 70kg/m3.
  • La fermeté
    Cela dépend vraiment de chacun et il vaut mieux faire quelque test avant de choisir surtout que nos préférences ont tendances à évoluer avec l’age.
  • L’épaisseur
    Au moins 3cm de mousse à mémoire de forme si vous choisissez un tel matelas, sinon optez pour le plus épais.

Il est également bon de choisir un sommier adapté pour bien soutenir votre matelas et faire que celui-ci soit le plus efficace possible.

2 – Suivre ces cycles de sommeil

Une autre chose à faire attention quand on recherche un sommeil de qualité est les cycles de sommeil.

Nous dormons sous la forme de cycle de 1h30 alternant différentes phases de sommeil : Sommeil léger –> Sommeil Profond –> Sommeil paradoxal.
Il est beaucoup plus simple de se sortir du lit quand vous êtes en sommeil léger qu’un autre type de phases. D’ailleurs, naturellement vous allez avoir tendances à vous réveiller lors de cette phase. L’université de lyon a d’ailleurs bien étudié la question.

Donc pour mieux dormir, réfléchissez à l’heure à laquelle vous allez vous lever. Comptez 5 cycles + 20 minutes pour un sommeil réparateur.
Par exemple :

Je me lève à 6h30, 5 cycles de 1h30 donne 7h30. Plus les 20 minutes pour s’endormir égale 7h50. Je devrais donc me coucher à 6h30 moins 7h50, c’est à dire 22h40.

C’est purement de la théorie et les chiffres varient selon une personne à l’autre mais après avoir essayé pendant quelques semaines, les résultats sont surprenants : Plus de réveil du pied gauche !

3 – Ne pas avoir peur des siestes

Si, malgré les 2 premiers points, vous avez toujours des coups de mou dans la journée, il reste une arme secrète à votre arsenal spécial sommeil : La sieste.

La sieste est trop souvent sous-estimée, mais elle apporte un reboost d’énergie quand elle est bien réalisée.
Une bonne sieste :

J’ai instauré cette petite habitude dans mon quotidien après le repas et j’ai totalement perdu le gros coup de mou de début d’après-midi. Je me sens également beaucoup plus disposée quand je rejoins mes amours après le travail.

Je voulais vous faire part de mes recherches et surtout des bénéfices que j’ai pu en tirer à les appliquer dans ma vie de tous les jours. Et tout ça, à cause d’une étude anglaise qui me semble un peu bidon. Comme quoi …

A une prochaine.

Nath

 

2 Comments on L’art de se sentir reposer

  1. Simon Tripnaux
    24 mai 2016 at 23 h 45 min (3 années ago)

    C’est super chouette et très efficace, les siestes, mais il faut vraiment avoir la possibilité de se l’autoriser dans un emploi du temps bien chargé !

    Répondre
    • Nath
      26 mai 2016 at 10 h 43 min (3 années ago)

      C’est sûr que se dégager un créneau est loin d’être simple pour les emplois du temps chargé.
      Mais, s’assoupir 10/15 minutes peut avoir plus d’effet sur notre organisme que les plus forts cafés du monde.

      Nath

      Répondre

Leave a Reply